La feijoada, un plat typique du Brésil

Publié le : 21 juin 20223 mins de lecture

Vous allez recevoir des invités chez vous et souhaitez les épater avec un bon plat ? Ou tout simplement, vous avez envie de concocter une nouvelle recette délicieuse et copieuse ? Et si vous essayiez la feijoada ? Ce plat typique du Brésil est le synonyme même de la gourmandise, de quoi mettre vos papilles ainsi que celles de vos convives en totale explosion. Zoom sur l’histoire et la préparation de ce fameux plat emblématique du Brésil.

La feijoada : origine et histoire

La feijoada est un plat principal très prisé au Brésil, surtout pendant les jours de réunion et les fêtes. Il est concocté à base de haricots noirs, appelés Feijão preto, ainsi qu’un assortiment de viandes de porc. Si on revient à l’histoire, la feijoada a son origine chez les esclaves. A l’époque, ils ne pouvaient manger que les restes de viandes de porc non-consommés par les nobles, c’est-à-dire les bas de morceaux de porcs : oreilles, pieds et museaux. Mais plutôt que de les dégoûter, ils ont en fait un grand festin qui deviendra populaire par la suite. Bien sûr, certains morceaux seront remplacés et d’autres en seront rajoutés pour lui donner plus de goût.

La feijoada : étape de préparation

Aujourd’hui, la feijoada ne se réalise plus seulement qu’avec les oreilles, les pieds et les museaux du porc. Elle contient aussi d’autres parties comme la poitrine, la palette et le travers. On y ajoute même des saucisses fumées. Tous ces ingrédients doivent être salés (sauf les saucisses) et cuits ensemble pendant une heure environ. Les haricots noirs doivent être également cuits, mais séparément. Ce n’est que lorsque la cuisson est terminée, qu’on va les mélanger ensemble. On y ajoutera ensuite un bouillon avec des épices, des herbes, des assaisonnements, du citron vert et surtout du piment de Cayenne pour donner plus de goût. On la laissera mijoter jusqu’à obtenir une texture en sauce et bien marinée.

La feijoada : accompagnement et version revisitée

La feijoada est généralement consommée avec du riz blanc. Mais on peut aussi l’accompagner avec de la farofa, c’est-à-dire de la farine de manioc torréfiée ou bien encore du chou vert. En ce qui concerne la boisson, on la consomme surtout avec de la caïpirinha (un cocktail à base de citron) ou de la cachaça (un cocktail à base de rhum brésilien). Pour les versions revisitées, on peut en trouver des feijoadas avec d’autres ingrédients en plus comme de l’échine de porc, de la chipolata ou du lardon fumé. Certains y ajoutent aussi de la charcuterie pour plus de saveur.

Plan du site